Utilizing the physician assistant role: case study in an upper-extremity orthopedic surgical program

Utilizing the physician assistant role: case study in an upper-extremity orthopedic surgical program

Can J Surg 2017;60(2):115-121 | PDF

Shelanne L. Hepp, MEd; Esther Suter, PhD; Dwayne Nagy, MN; Tanya Knorren, MN; Joseph W. Bergman, PEng, MD

Abstract

Background: Shortages with resources and inefficiencies with orthopedic services in Canada create opportunities for alternative staffing models and ways to use existing resources. Physician assistants (PAs) are a common provider used in specialty orthopedic services in the United States; however, Canada has limited experience with PAs. As part of a larger demonstration project, Alberta Health Services (AHS) implemented 1 PA position in an upper-extremity surgical program in Alberta, Canada, to demonstrate the role in 4 areas: preoperative, operative, postoperative and follow-up care.

Methods: A mixed-methods evaluation was conducted using semi-structured interviews (n = 38), health care provider (n = 28) and patient surveys (n = 47), and 2 years of clinic data on new patients. Data from a double operating room experiment detailed expected versus actual times for 3 phases of surgery (pre, during, post).

Results: Preoperatively, the PA prioritizes patient referrals for surgery and redirects patients to alternative care. In the second year with the PA in place, there was an increase in total new patients seen (113%). Postoperatively, the PA attended rounds on 5 surgeons’ patients and handled follow-up care activities. Health care providers and patients reported that the PA provided excellent care. Findings from the operating room showed that the preparation time was greater than expected (38.6%), whereas the surgeon time (20.6%) and postsurgery time (37.2%) was less than expected.

Conclusion: After 24 months the PA has become a valuable member of the health care team and works across the continuum of orthopedic care. The PA delivers quality care and improves system efficiencies.

Résumé

Contexte : Le manque de ressources et les inefficacités des services d’orthopédie au Canada créent des possibilités pour de nouveaux modèles de dotation et de mise à contribution des ressources existantes. Aux États-Unis, les adjoints au médecin sont des fournisseurs de soins courants dans les services spécialisés d’orthopédie comparativement au Canada qui en fait une utilisation limitée. Dans le cadre d’un grand projet de démonstration, Alberta Health Services (AHS) a créé un poste d’adjoint au médecin dans un programme de chirurgie des membres supérieurs en Alberta, au Canada, afin de démontrer le rôle de l’adjoint au médecin à 4 étapes des soins : préopératoire, opératoire, postopératoire et suivi.

Méthodes : Une évaluation avec méthodes mixtes a été effectuée au moyen d’entrevues semi-structurées (n = 38), de sondages auprès de fournisseurs de soins (n = 28) et de patients (n = 47), et de données des nouveaux patients de la clinique sur 2 ans. Les données d’une expérience en salle d’opération double indiquaient le temps prévu et le temps réel de 3 étapes des chirurgies (pré, per et postopératoire).

Résultats : À l’étape préopératoire, l’adjoint au médecin a établi la priorité des patients référés en chirurgie et redirigé les patients vers d’autres soins. Lors de la deuxième année de l’adjoint au médecin, nous avons observé une augmentation du nombre de nouveaux patients accueillis (113 %). À l’étape postopératoire, l’adjoint au médecin a participé aux tournées auprès des patients de 5 chirurgiens et s’est occupé des activités liées aux soins de suivi. Les fournisseurs de soins et les patients ont signalé l’excellence des soins de l’adjoint au médecin. Les résultats de la salle d’opération ont révélé un temps de préparation plus élevé que prévu (38,6 %), alors que le temps de chirurgie (20,6 %) et le temps postchirurgical (37,2 %) étaient inférieurs aux prévisions.

Conclusion : Après 24 mois, l’adjoint au médecin est devenu un membre valorisé de l’équipe de soins qui travaille à toutes les étapes du continuum des soins orthopédiques. L’adjoint au médecin fournit des soins de qualité et améliore l’efficacité du système.


This work was partially presented as a poster at the Accelerating Primary Care Conference in Calgary, Alta., Nov. 5-6, 2015, and What’s Up Doc? Banff, Alta., Mar. 4, 2016.

Accepted Sept. 26, 2016; Early-released Feb. 1, 2017

Acknowledgements: The authors thank Paul Haskins for his contributions to the manuscript. The authors also acknowledge funding from Alberta Health Services.

Affiliations: From Workforce Research & Evaluation, Alberta Health Services, Calgary, Alta., (Hepp, Suter); Provincial Medical Affairs, Alberta Health Services, Calgary, Alta., (Nagy, Knorren); and the Division of Orthopaedics, Department of Surgery, University of Alberta, Edmonton, Alta. (Bergman).

Competing interests: None declared.

Contributors: S. Hepp. E. Suter and J. Bergman designed the study. S. Hepp, D. Nagy and T. Knorren acquired the data, which S. Hepp and E. Suter analyzed. S. Hepp and E. Suter wrote the article, which all authors reviewed and approved for publication.

DOI: 10.1503/cjs.002716

Correspondence to: S. Hepp, 10301 Southport Lane SW, Calgary AB T2W 1S7; shelanne.hepp@albertahealthservices.ca